Assurance automobile

De Guide MFC
Aller à : navigation, rechercher

Les particularités de l'assurance auto (Kfz-Versicherung) en Allemagne

Kfz Haftpflicht

C'est la responsabilité civile pour les accidents automobiles (tiers-collision ?). Elle est imposée par la loi, il n'y a donc pas de choix à ce niveau. Elle couvre les dégâts qu'on cause à des tiers.

La responsabilité civile générale ne couvre pas les accidents automobiles, donc il faut dans tous les cas la souscrire.

Voll et Teilkasko

Le grand dilemme... Il s'agit de couvrir sa propre voiture.

L'assurance Teilkasko couvre les dégâts que l'on n'a pas causés. Inclus sont les dégats liés à la foudre, grêle, inondations, mais aussi vol, feu, bris de glace, gibier (dans le cas où la voiture était en mouvement), et selon le cas les dégâts liés aux morsures de martres.

L'assurance Vollkasko est nettement plus onéreuse. Elle couvre les accidents de son véhicule dont on est soi-même la cause, mais aussi le vandalisme et les dégâts à l'étranger. En effet, il est parfois difficile d'être remboursé à 100% lors d'accidents à l'étranger. Dans ce cas, c'est sa propre assurance qui prendrait la différence en charge.

En cas d'assurance Vollkasko, l'assurance Teilkasko est automatiquement incluse.

Que choisir ?

Le choix est principalement conditionné par la valeur du véhicule. Elle doit justifier le surcoût de la Vollkaskoversicherung

Selbstbeteiligung (SB)

C'est la franchise. Il en existe une pour chaque Kasko. Plus elle est élevée, moins la cotisation annuelle sera haute.

Le bonus

Le bonus s'exprime en années sans accident (Schadensfreiheitsklassen ou SF) : de SF1 à SF25. Un malus correspond tout simplement à une réduction du nombre SF.

Il est lié à un contrat et peut-être transféré d'un contrat à l'autre facilement en Allemagne. Attention cependant, le bonus de l'assurance tout risque n'est pas lié au conducteur, ni au propriétaire, mais au contrat. Si vous achetez un 2ème véhicule, l'assureur n'est pas tenu de vous donner le même bonus que pour la première.

Lors de l'arrivée en provenance d'un autre pays, il n'y a pas de règle générale, chaque assureur règle de façon différente la prise en charge du bonus. Certains vont demander une traduction certifiée de l'attestation de votre ancien assureur, certains ne prendront en compte que les véhicules dont vous étiez le conducteur principal, voire l'assuré (problématique en cas de véhicule assuré sur le contrat des parents), et d'autres finalement ne voudront rien savoir.

Il n'y a pas d'autre solution que de contacter les assurances pour savoir comment elles comptent gérer le cas.

Options complémentaires

Outre la responsabilité civile et les assurances Kasko, les assureurs proposent plein d'options complémentaires, pas toujours nécessaires

Assurance dégâts corporels

Appelée Unfallversicherung. Elle ne couvre que les accidents qui surviennent dans le véhicule. Si vous sortez de la voiture, dérapez sur une plaque de verglas et vous cassez un bras, elle ne paiera pas.

Orientez-vous donc plutôt vers une assurance accident générique

Assurance rapatriement de l'étranger

Fait double usage si vous avez déjà souscrit une adhésion à l'ADAC.

Carte verte

Il semblerait qu'elle ne soit plus nécessaire pour les pays de la CEE.

TODO : rechercher une source

En cas d'accident

Vous n'êtes pas obligé de faire réparer votre véhicule. Vous avez la possibilité de juste vous faire payer le prix de la réparation virtuelle, et de laisser la voiture en l'état.

Pour des dégâts banals, il faut aussi se poser la question si le coût dépasse la surprime du fait de la déclaration d'un accident. Vous pouvez peser le pour et le contre grâce à une feuille de calcul Excel (en Allemand).


Assurances sur Internet

Moins chères, elles présentent toutefois l'inconvénient de ne pas avoir d'interlocuteur direct avec lequel on peut discuter, voire négocier son cas.

Changer d'assureur

Les contrats sont conclus indéfiniment.

Il y a 3 possibilités de les annuler :

  • vendre sa voiture ou bien la mettre à la casse - le contrat prend automatiquement fin puisque l'objet du contrat ne vous appartient plus
  • résilier au 31 décembre, avec 1 mois de préavis. Votre courrier doit donc arriver le 30 novembre au plus tard. Vous remarquerez que début novembre le matraquage publicitaire augmente considérablement !
  • si votre assureur augmente son tarif, vous disposez d'un droit de résiliation peu importe le moment de l'année



Editeur(s)
Qui a encore contribué à cet article en l'éditant?
Auteur initial
Qui est à l'origine de cet article ?

Joël Hatsch