Célébrer la Saint Sylvestre à l’Allemande

De Guide MFC
Aller à : navigation, rechercher

La Saint Sylvestre, Silvester, en Allemagne pourrait se résumer aux mots suivants : feux d’artifices, « Bleigießen » et “Dinner for one”».


Comme en France, la Saint Sylvestre est ici plutôt fêtée entre amis qu’avec la famille. Lors de célébrations à la maison, le diner est souvent convivial plutôt que sophistiqué, avec par exemple une raclette. Les boissons sont généralement comme en France du vin mousseux (Sekt) ou du champagne mais également du « Feuerzangenbowle » (une sorte de punch).

Lorsque minuit sonne, on ouvre le champagne et les feux d’artifice retentissent partout. Dans chaque jardin ou presque, on lance ses propres fusées ou pétards. C’est très surprenant, très bruyant et très impressionnant de voir le nombre de fusées dans les airs. Initialement, les feux d’artifices avaient pour objectif de chasser les mauvais esprits. De nos jours, c’est plus une façon d’exprimer sa joie quant à l’arrivée de la nouvelle année.

Qui dit nouvelle année dit nouveaux évènements, il est donc commun d’interroger l’avenir grâce au Bleigießen. Le Bleigießen, c’est jeter dans l’eau froide du plomb fondu pour ensuite analyser la forme obtenue. On peut acheter des kits de Bleigießen dans le commerce, qui sont tous fournis avec un livret explicatif sur la signification de ces formes pour votre avenir.

Enfin, une autre coutume, qui n’est pas d’aspect aussi traditionnel que les autres est de regarder le court métrage « Dinner for One ». D’une durée de 18 minutes, ce petit film humoristique anglais raconte l’anniversaire des 90 ans d’une aristocrate anglaise qui célèbre cet anniversaire avec tous ses anciens amis… bien qu’ils soient décédés. Le majordome doit donc jouer le rôle de ces amis et boire pour eux. Diffusé entièrement en anglais, ce film est considéré comme culte en Allemagne avec sa très célèbre réplique "The same procedure as every year, James!".

Les voeux de bonne année sont divers. En plus de se souhaiter une bonne année ("ein frohes neues Jahr"), on se souhaite aussi "Guten Rutsch", ce qui signifie un bon "glissement" dans la nouvelle année, une transition agréable.

Enfin, dans la semaine suivant le premier de l’an, il est de coutume de se souhaiter la bonne année en offrant des portes bonheur pour attirer santé, succès, etc. Les symboles de porte-bonheurs sont le trèfle à quatre feuilles, la coccinelle, le cochon et l’amanite Tuemouches, un champignon rouge avec des pois blancs. Ces porte-bonheurs peuvent également être offerts sous forme de nourriture comme par exemple de la pâte d'amande représentant ces différents symboles.



Editeur(s)
Qui a encore contribué à cet article en l'éditant?
Auteur initial
Qui est à l'origine de cet article ?

Frederique Baricault