Doctorants - inscription étudiante à l’université

De Guide MFC
Aller à : navigation, rechercher

Cet article s'adresse aux étudiants venant faire ou finir leur thèse de Doctorat en Allemagne, et devant par là s'enregistrer à l'une des deux universités de Munich (LMU ou TU).

Considérations générales

En Allemagne, tous les étudiants en thèse doivent avoir un superviseur de l'université, c'est-à-dire un Professeur membre de l'université, tuteur de leur thèse. En général, celui-ci est votre directeur de thèse direct, votre directeur de recherche ou votre directeur de Laboratoire. Mais il peut arriver que vous ayez besoin d'un deuxiéme tuteur, externe, et dépendant de l'Université. Dans ce cas-là, il convient de demander à votre directeur de vous recommander quelqu'un (habituellement un professeur travaillant dans la même thèmatique ou un collègue de votre directeur) ou de demander un superviseur à l'Université qui vous délivrera votre diplôme de Docteur. C'est l'affiliation de ce superviseur qui déterminera à quelle université vous devrez vous inscrire.

Il y a ensuite plusieurs points importants à définir pour votre inscription, qui sont détaillés ici.

Vous devez vous renseigner sur les conditions d'examens: en effet elles différent d'une université à l'autre. Il faut par exemple savoir

  • S'il y a un ou plusieurs examens annexes, en plus de la soutenance ("Doktorprüfung"). Si oui, est-ce un examen à propos de votre thèmatique de thèse ou à propos d'un sujet plus général (par exemple, si vous faites une thèse ciblée en Biochimie, vous pourrez avoir un examen complémentaire en biologie moléculaire, biologie, chimie organique, etc)
  • Si vous devez vous acquitter d'un certain nombre d'heures d'enseignements, dispensées en tant qu'assistant pendant des Travaux Pratiques ("Grundpraktikum" ou "Praktikum"), et ceci, quand, comment, où. Là encore, cela dépend de l'Université dans laquelle vous serez inscrit, mais également de la thèmatique du professeur qui est votre tuteur officiel. A la TU (Technische Universität), le thèsard n'est en général pas tenu de faire de l'enseignement. En revanche, à la LMU, et en fonction de la spécialisation de votre professeur responsable, vous devrez obligatoirement encadrer des travaux pratiques, en échange desquels vous obtiendrez un certain nombre de "points", points nécessaires pour avoir le droit de soutenir sa thèse, c'est-à-dire de s'inscrire au "Doktorprüfung" final.
  • D'autre part, il est également possible que vous ayez à obtenir des qualifications supplémentaires, en fonction du diplôme de DEA (en Allemagne : "Diplom") que vous avez: des problèmes d'équivalences peuvent en effet survenir. Normalement, à la rentrée 2004, ces problèmes ne devraient plus exister, grâce à la nouvelle réforme européenne du cursus et du système des études. Cependant, dans le laps de temps nécessaire à la mise en place concrête de cette réforme, vous allez peut-être rencontrer des difficultés.

En effet, pour les étudiants allemands, le fait seul d'avoir le diplôme ne suffit pas à pouvoir s'inscrire en thèse. Il est exigé une note suffisante au DEA pour y avoir droit, la sélection ne se faisant pas à l'entrée en DEA comme en France, mais à l'entrée en thèse. La notation allemande se fait de 1 à 6, la meilleure note étant le 1. Selon la thèmatique et le secteur de votre thèse, ainsi que l'université, vous devrez avoir l'équivalent de la note 2 à 3 pour pouvoir vous inscrire officiellement à l'université en tant que doctorant. Les problèmes d'équivalences viennent souvent de là : notre 20/20 correspondant théoriquement à la note 1, la note 4 est normalement la plus basse permettant d'avoir le diplôme (donc en gros, 10/20). Le 2,5 demandé va donc être l'équivalent théorique d'un 15 ou d'un 16/20. Hors il est assez rare que le major de promo d'un DEA français dépasse le 14 ou le 15. Si vous tombez sur un secrétariat un peu trop pointilleux, peu au fait des équivalences et de la nouvelle réforme européennes, et n'ajustant pas les deux échelles de notation, vous aurez peut-être des problèmes à leur faire comprendre qu'il faut ré-ajuster entre eux les deux systèmes. Si c'est votre cas, il vous faudra alors force lettres de soutien et attestations de votre tuteur allemand et de vos anciens directeurs français, prouvant que vous avez le niveau. Si vous ne pouvez obtenir gain de cause, il vous faudra prouver, comme certains étudiants allemands, que vous avez le niveau suffisant pour vous inscrire en thèse, c'est-à-dire, concrétement : repasser des examens dans les matières concernées, ou carrément suivre un an de cours à l'université pour "remise à niveau" et examen à la fin. Conclusion : si vous avez ce problème, battez-vous pour faire reconnaitre votre niveau, sinon c'est l'enquiquinement jusqu'au cou...

  • Il faudra également avoir régulièrement (à définir) un entretien de suivi avec votre superviseur externe si vous en avez un. Ce qui signifie entre parenthèses qu'être inscrit à une université de Munich est plus pratique pour l'organisation.


Ci-dessous, les homepages des deux universités de Munich,

ainsi que celles d'Heidelberg et Tübingen, oú il est courant que des thésards sur Munich soient inscrits :


ci-dessous quelques informations relatives à l'inscription à la LMU, dans le secteur biologie/chimie


Inscription à la LMU

Attention aux dates limites d'inscription !

L'inscription de tout étudiant à la LMU se fait 2 fois par an, à chaque semestre (à peu près vers septembre/octobre puis mars/avril). Pour pouvoir soutenir votre thèse, vous devez avoir été inscrit au minimum 2 semestres et pas plus de 6 semestres. Vous pouvez néanmoins finir votre thèse après cette période écoulée. Toutes les informations concernant le dossier d'inscription des étudiants étrangers et européens peuvent être trouvées sur ce lien ainsi qu'ici.


Les frais d'inscription à la LMU s'élévent à 35 euros chaque semestre. De plus, vous devez depuis peu verser 50 euros supplémentaires pour frais de dossier, et bien que ce soit une toute nouvelle réglementation (mai 2004), il semble que ce soit à payer pour chaque semestre. Ce qui nous amène à 85 euros par semestre.

Vous allez me demander, quel est l'intérêt de s'inscrire plus de 2 semestres à l'Université ? Et je vous réponds tout bêtement:

Cela vous donne les avantages financiers du statut étudiant, non négligeables à Munich, à savoir comme en France : Sur présentation de la carte d'étudiant, des réductions sur le prix des tickets de transports en commun, (cartes mensuelles métro/bus/tram). Vous pouvez de plus participer aux activités sportives diverses et variées proposées par l'université, et utiliser les équipements de sports pour des prix trés raisonnables. Plus d'informations ici.

Vous pouvez ainsi consulter l'office des étudiants pour étudiants étrangers si vous avez un problème spécifique et également bénéficier des services très utiles de la Studentenwerk, l'équivalent du CROUS français(online, ou voir également cet autre article ici). Et bien évidemment vous avez accès à la bibliothèque universitaire. Vous bénéficiez aussi de bonnes réductions dans tous les musées, cinémas, lieux culturels, etc.

Examens

En ce qui concerne la LMU, le réglement peut être consulté ici.

Les étudiants non-européens trouveront une liste des documents à fournir ici.


Les filières

Chimie, Pharmacie et Biochimie

La plupart des informations sont consultables ici.


Biologie

Consultez le web site.


Mot de la fin

Bon et ne paniquez pas quand vous commencerez les démarches d'inscription : pour un étudiant étranger comme allemand, une inscription qui se déroule bien et sans problèmes de papiers ou tampons manquants ressemble au parcours du combattant : vous devrez déambuler de bureau en bureau dans les couloirs de la fac pendant 3h00 à 4h00, en faisant la queue très longtemps pour chaque bureau et ça, c'est quand vous avez de la chance et qu'il n'y a pas trop de personnes à s'inscrire ce jour-là...

Mais on s'en sort ! Enfin...bonne chance quand même.



Editeur(s)
Qui a encore contribué à cet article en l'éditant?
Auteur initial
Qui est à l'origine de cet article ?

Anna Le Bris