Festival musique ancienne Musiksommer Loisachtal

De Guide MFC
Aller à : navigation, rechercher

Si parmi vous se trouvent des mélomanes qui ont un faible plutôt prononcé pour la musique ancienne, je ne peux que leur conseiller de s'aventurer hors de Munich, vers des lieux plus romantiques encore, situés dans la vallée de la Loisach, une rivière aux eaux poissonneuses qui serpente en larges boucles dans un paysage grandiose.

Le festival débute en mai, généralement dans la Meierhof, l'ancienne ferme attenante à l'abbaye baroque de Benediktbeuern. Pour ceux qui l'ignoreraient, cette abbaye bénédictine parmi les plus anciennes de Bavière, dont la fondation remonte aux environs de 739, est le lieu où était conservé le célèbre manuscrit du Carmina Burana, non pas celui de Orff, mais l'original, qui date bel et bien du Moyen Âge. Ce recueil de chansons sacrées et profanes doit une grande partie de sa célébrité à l'arrangement qu'en a fait Carl Orff en 1937, mais il est bien plus varié et plus riche que l'œuvre du même nom de ce compositeur. La bibliothèque de cette abbaye recélait des trésors inouïs, avant que la sécularisation ne mette un terme abrupt et sacrilège à la vie culturelle de ce centre religieux situé au pied du Benedikterwand, un barre montagneuse majestueuse. Le lieu est époustouflant, Goethe lui-même, en route vers l'Italie, n'avait pu résister à son attrait. Les bâtiments baroques ont été construits et agencés par les plus grands de leur temps: Georg Asam, Johann Baptist Zimmermann, Michael Feuchtmeyer entre autres...

Prenez le temps de découvrir le site même de Benediktbeuern dès le premier concert, déjà passé malheureusement cette année, les alentours sont merveilleux et offrent de nombreux buts de promenade, concevez ce concert soit comme une excursion, soit comme une fête pour les sens, vous ne serez pas déçus! Une auberge avec un Biergarten, un musée écologique, un labyrinthe de plantes aromatiques, une boutique un tantinet conventuelle et, en semaine, un horticulteur, un magasin biologique dans l'enceinte de ces murs vénérables complètent agréablement la palette. Au-delà de l'enceinte, un biotope aménagé il y a quelques années a vraiment pris tournure et laisse maintenant à peine deviner qu'il est artificiel... quant aux sentiers de randonnée, ils ne demandent qu'à être explorés!

Mais revenons à la musique! Le Festival fête cette année ses quinze ans d'existence, raison d'inviter des artistes de grande classe: le 15 mai, c'était par exemple Musica Antiqua Köln, qui a, petite précision pour les néophytes, enregistré la musique du film Le Roi danse et qui est un gage de qualité d'interprétation depuis plusieurs décennies sur la scène de la musique ancienne. Mais l'avantage de ce Festival, c'est souvent de pouvoir entendre des artistes plus méconnus, mais dont le talent n'en est pas moindre.

Les concerts n'ont pas tous lieu à Benediktbeuern, et c'est bien précisément ce qui en fait le charme, car leur cadre étant toujours ajusté à la musique, le plaisir en est à chaque fois redoublé! Vous effectuerez au cours de la saison, qui se termine en décembre par un concert de Noël bouclant la boucle à Benediktbeuern, un périple qui vous amènera à découvrir les trésors baroques du Tölzer Land, et vous prendrez, j'en suis certaine, un immense plaisir à vous délecter de musique de la Renaissance ou baroque dans des églises ou des cloîtres qui semblent n'avoir été créés que pour cela!

Le public, de la région pour la plupart, se retrouve, se connaît, se salue et si vous commencez à faire partie des habitués, vous constaterez rapidement que vous n'êtes pas les seuls! À Noël, l'ambiance est particulièrement chaleureuse, malgré la froidure des couloirs conventuels qui est réchauffée par le vin chaud proposé à l'entracte. De surcroît, c'est un concert un peu spécial, puisque Wolf Euba, un speaker formidable et inspiré de la BR (Bayerischer Rundfunk) vient lire des textes ayant trait à la Nativité, et qu'il achève le cycle et que l'on se retrouvera au printemps pour entamer une nouvelle saison musicale.

Vous pouvez consulter le programme et recueillir de plus amples informations sur Internet: http://www.musiksommerloisachtal.de



Editeur(s)
Qui a encore contribué à cet article en l'éditant?
Auteur initial
Qui est à l'origine de cet article ?

Laurence Wuillemin