Les quartiers de Munich

De Guide MFC
Aller à : navigation, rechercher
--L urbaniste (discussion) 29 septembre 2014 à 11:02 (CEST)
Appel à contribution !

Cette page est encore incomplète, il nous manque des informations. Voyez le guide pas-à-pas pour contribuer. Tout identifiant des forums MFC vous permet de modifier les pages du guide.

Vous pouvez en particulier rajouter des informations sur les points suivants :

Informations en français sur tous les quartiers de Munich

Cartede munich3.jpg



La ville de Munich

Les quartiers munichois ont tous des caractères très particuliers et - à part ceux de l'hyper-centre et de Schwabing - ne datent pas plus d'un siècle et demi. La ville s'est très fortement urbanisée et peuplée particulièrement ces dernières décennies. Au début du XVIIIème siècle, la ville compte à peine 25.000 habitants. En devenant la capitale de la Bavière en 1806 (par un certain Bonaparte), Munich s'agrandit très vite et dépasse déjà le demi-million d'habitants au milieu du XIXème siècle.

Avec 31 043 hectares, c'est la sixième ville allemande par la superficie (près de 20 km nord-sud et plus de 25km est-ouest). En terme de population, Munich est la troisième ville allemande avec 1 475 000 habitants en 2014. Plus d'un quart de la superficie communale est encore occupée par des champs. Cela en fait, rare en Allemagne, une ville relativement dense avec 4 749 hab./km2 (Paris intra-muros 21 437 ; Bordeaux 4 850 ; Berlin 3 944 ; Hambourg 2 401). La ville est jumelée en France avec Bordeaux. Il est à noté que c'est l'été où il pleut le plus, plus du tiers des précipitations annuelles.

Pour ce qui est de l'économie, Munich est la septième place financière mondiale grâce à de nombreuses compagnies d'assurance. Elle se situe, en terme de PIB, devant toutes les autres villes allemandes : 53 076 euros par habitants. C'est l'une des villes les plus riches de l'Union Européenne et le taux de chômage y est marginal. C'est également la deuxième destination touristique allemande juste derrière Berlin. La ville compte un grand nombre de sièges sociaux parmi les entreprises les plus célèbres d'Allemagne.

Les quartiers de Munich

Bien qu'elle compte 28 quartiers "Örtstelle", Munich est divisée en 25 secteurs ou districts "Stadtbezirke". Elle en comptait 41 avant la réforme de 1992.

Elle compte 23 communes limitrophes dont une large majorité appartient à l'arrondissement "Landkreis" de Munich.

N.B. : Le nombre de quartiers apparaissant dans les descriptions ci-dessous dépasse largement les 28 car en fait il s'agit de l'ensemble des lieux-dits des différentes cartographies existantes de la ville.


Ici vous trouverez un texte court par quartier rangé par groupement selon les points cardinaux.


Quartier central et faubourgs

Centre-ville ou Altstadt, Maxvorstadt, Isarvorstadt, Lehel et Schwanthalerhohe sur la rive gauche & Haidhausen et Au sur la rive droite.


Centre-ville ou Altstadt

Enfermé dans son 'périphérique', le Centre-ville, comme partout en Allemagne, est délimité par la ceinture routière intérieure "Innerring".

Comme dans la plupart des grandes villes allemandes, les habitants sont peu à peu exclus du centre-ville afin d'y laisser la place aux commerces et aux entreprises et également aux festivités et activités bruyantes et festives y compris nocturnes. Le but des urbanistes est de permettre aux grandes villes allemandes d'être des lieux de tourisme importants et de regroupement des activités festives populaires en-dehors des immenses fêtes spécifiques locales.

Le logement est donc en très petit nombre et se réduit au fil du temps.


Maxvorstadt

De style Néo-classique, ce n'est pas le faubourg le plus ancien de la ville, par contre c'est le plus grand et celui qui est le plus touristique dans le sens où il y a un très grand nombre de monuments. C'est là où vous trouverez le plus grand nombre de musées en dehors du centre-ville. C'est là aussi où l'université bavaroise est née.

Le quartier est très minéral et compte de nombreuses grandes places et de très nombreux hôtels près de la gare centrale "Hauptbahnhof" au sud-ouest du faubourg.

Le quartier est le plus recherché par les étudiants ; c'est un très bon lieu pour investir dans un appartement à louer à de jeunes colocataires "WG".


Lehel

Le plus petit des faubourgs est coincé entre le centre-ville et la rivière Isar. C'est un quartier où se trouve parmi les plus prestigieux établissements scolaires de la ville. De surcroît, c'est un quartier très calme, très vert, très proche de tout et finalement très gentrifié. C'est donc un quartier familial très cher (le 7ème arrondissement de Paris ou le Pey-Berland de Bordeaux) et très central.

Le quartier est très recherché par les urbains les plus argentés et particulièrement les familles.


Isarvorstadt

C'est le faubourg le plus ancien de la ville. Il pourrait être même considéré comme bâti avant le centre-ville car c'est là (près de la porte de l'Isar "Isartor") que se situait le monastère auprès duquel fut construit le premier pont sur la rivière au VIIIème siècle remplaçant celui, très ancien, d'Unterföhring.

C'est là où se situe le quartier gay et lesbien de la ville, celui donc (selon les critères internationaux) qui a le plus de chance d'accueillir un grand nombre d'artistes dans les prochaines décennies.

Les logements sont très petits dans ces anciens immeubles et recherchés par les jeunes travailleurs et artistes.


Schwanthalerhohe

Le plus incertain faubourg de la ville dans son dimensionnement, car sa partie Est, au plus proche du Centre-ville, n'est pas toujours considéré comme inclus dans le faubourg. Cette partie est encombrée d'hôpitaux et de cliniques privées.

Au centre du faubourg, c'est la célèbre 'prairie' "Wiesn" ou "Theresienwiese", le lieu de l'"Oktoberfest" et pas seulement avec de nombreuses fêtes foraines quasi-permanentes. Le faubourg en lui-même, s'est beaucoup métamorphosé au Sud-Ouest par la création du "Bavariapark" et de ses nouveaux logements au-dessus du 'RER' "S-Bahn".

Les logements y sont de tous types, le quartier est très embouteillé et souvent bruyant.


Haidhausen

Là se trouve le "Franzosenviertel", le quartier français. Non pas qu'il fut construit ou qu'il soit habité par les français, c'est là où les noms de rues commémorent les victoires de la guerre de 1870.

Le faubourg est en forte pente du côté de l'Isar et en faux-plat sur la majorité du reste. De nombreux commerces et restaurants donneront de belles envies de sorties un peu provinciales. Car le faubourg ressemble fortement à un centre de petite ville allemande et est bien achalandé de lieux chics divers et variés.

Les logements sont intéressants pour la classe moyenne ; le faubourg n'est pas tellement recherché par rapport à sa proximité avec le Centre-ville.


Au

Le faubourg rêvé des sportifs urbains avec le plus grand stade du centre. Le quartier est bien aéré. Des adresses assez exceptionnelles se cachent dans les méandres de ses petites rues et de ses sentes au bord de la rivière.

De plus, le quartier est peu traversé par les grands boulevards urbains et reste très calme même de jour. Le faubourg offre de nombreux logements souvent grands et calmes.

Malgré le manque d'écoles en plein milieu du quartier, il est intéressant pour les classes moyennes avec enfants désirant être très proche du centre.

Quartiers Nord

Schwabing, Tivoli, Kleinhesselohe, Hirschau, Aumeisen, Biederstein, Alte Heide, Neu-Freimann, Studentenstadt, Freimann, Kulturheim, Freimanner Heide, Kleinlappen, Grosslapen, Auensiedlung, Fröttmaning, Feldmoching, Lerchenau, Siedlungen Am Lerchenauer See, Kolonie Eggarten, Fasanerie-Nord, Ludwigsfeld, Siedlung Ludwigsfeld, Gorberau, Moosach-West, Moosach, Rorstei, Frauenholz, Hasenbergl, Harthof, Siedlung Am Hart, Siedlung Kaltherberg, Milbertshofen, Riesenfeld, Georgenschwaige, Olympiapark, West-Schwabing.


Le découpage est ici regroupé par principaux sites :


Englisher Garten

Le jardin anglais est pratiquement inhabité. Il comporte divers quartiers. C'est le plus grand parc de centre urbain au monde dit la publicité communale. Ce n'est pas tout à fait faux.

Le parc est merveilleux pour bronzer l'été et s'y promener toute l'année avec, comme pour un parc de château de l'absolutisme européen, un grand nombre de pavillons de toutes sortes.

Tivoli est une extension Nord du faubourg de Lehel. Kleinhesselohe est la partie Sud du parc avec son lac, ses petits canaux et ses vastes prairies & Hirschau et Aumeisen forment la partie Nord, la plus grande. Le boulevard urbain qui oppose ces deux espaces et sépare le parc en deux parties sera très prochainement enterré.

Plus au Nord, derrière le troisième périphérique de la ville se situent, dans l'Obere Isaran - lui aussi un parc -, les minis quartiers pavillonnaires de Kulturheim et d'Auensiedlung.

La promenade peut se continuer bien plus vers le Nord, après le "ring" autoroutier - la grande rocade de tour de ville -, c'est-à-dire au moins jusqu'au grand cluster universitaire et technologique de "Garsching-Forstadt" et bien plus loin jusqu'au Danube.


Ludwig Maximilian Universität & Freiheit

Le LMU et Freiheit forment le grand site historiquement universitaire et artistique de la ville. Il comporte surtout le quartier de Schwabing où l'on notera la présence de l'excellente Kulturhaus Seidlvilla.

Schwabing est le quartier historique de la mode et de l'art avec, au Sud, de nombreuses universités à cheval avec le Maxvorstadt. Les façades de nombreux immeubles dans un style purement bavarois-baroques sont très riches et intéressantes.

Plus au Nord, Schwabing se prolonge, à l'arrière de Münchener Freiheit et du second périphérique, par Biederstein, Alte Heide et Studentenstadt.

L'ensemble de ces quartiers sont très recherchés et pas seulement par les étudiants et les artistes. Les logements en immeubles y sont fréquemment de bonnes factures et souvent bien modernisés. Tout au long de l'Isar, vous trouverez de superbes villas privées.

Seul Studentenstadt est totalement moderne dans sa forme architecturale.


BMW World

Autour du BMW World, de nombreux quartiers plus ou moins anciennement industriels, se déploient depuis l'historique grand hôpital de la ville, le "Klinikum Schwabing".

Les quartiers sont très différents : entre le populaire Milbertshofen à bâtiments ayant façades sur rue au centre (à noter, le Kulturzentrum du quartier), le grand ensemble - un peu gris - de la classe moyenne de l'Olympiapark ou le familial Georgenschwaig près de l'hôpital.

Riesenfeld, outre sa partie Nord où se trouve quelques logements, est un quartier industriel.

Il est à noter qu'un quartier est en pleine construction ici : Neu-Freimann. Ce quartier devrait être majoritairement tertiaire avec de très nombreux bureaux. Les amoureux de l'architecture moderne se précipiteront sur la Walter-Gropius-Strasse et surtout sur la Mies-Van-Der-Rohe-Strasse.

En général, bien que très bien desservis, ces quartiers sont assez peu chers pour le moment. Les agences immobilières parient que c'est l'un des lieux le plus intéressant pour un premier investissement locatif.


Est de la Rue de Dachau

À la place des grandes casernes militaires de Munich, se créé le plus grand quartier "durable" de la ville : West-Schwabing. Vous pourrez même y trouver des appartements neufs au neuvième voir dixième étage, ce qui n'est pas très fréquent. Le quartier continue de se construire en se rapprochant doucement de la Dachauerstrasse.

Rorstei est un quartier composé d'un seul et unique bâtiment qui passe inaperçu sur le boulevard coincé au milieu des grandes entreprises. C'est pourtant un exemple d'urbanisme assez incroyable. À vous de juger ! Il est fort à parier que ce quartier grandisse beaucoup, au Nord, dans les années à venir.

Moosach et West-Moosach sont deux quartiers assez majoritairement pavillonnaires, à part du côté de l'Olympia-Einkaufszentrum. Certains estiment que ce côté ne fait plus partie de Moosach. Moosach comporte aussi un petit Kulturzentrum à découvrir, le tout dans une ambiance un peu populaire.


Plus au Nord-Ouest

De Ludwigsfeld (avec l'éloigné Siedlung Ludwigsfeld) jusqu'à Feldmoching via Leichenau & Kolonie Eggarten se trouvent les quartiers campagnards (pour combien de temps ?) truffés de grands lacs où faire de beaux barbecues en famille dans une ambiance mondiale et très populaire. Les bâtiments sont nombreux et relativement petits avec une large minorité de petits logements en pavillons.

Cependant, les quartiers centraux du Nord-Ouest, Fasanerie-Nord et Siedlung Am Leichenauer See, sont plus cossus et ont de fortes capacités à s'agrandir sous forme, semble-t-il, pavillonnaire.


Plus au Nord

Les quartiers du Nord sont majoritairement sociaux. Frauenholz, Hasenbergl, Harthof, Siedlung Am Hart, Siedlung Kaltherberg sont des quartiers très calmes, très verts, avec des zones d'emplois importantes. On notera que les bâtiments sont parfois en mauvais état et regroupés surtout tout au Nord. C'est là qu'un nouveau quartier du côté du Nordheide commence à sortir de terre.

Plus au Sud, se trouvent les quartiers majoritairement pavillonnaires, où de belles opportunités relativement peu chères sont à dénicher.


Plus au Nord-Est

Dans le paragraphe sur l'Englishgarten, il est déjà question de Kulturheim et d'Auensiedlung. Freimann et son excellent Kulturhaus Mohr-Villa est un quartier mixte très agréable et très proche du MOC et du Zénith ainsi que des zones d'activités du Nord.

Autour de Freimann, les quartiers sont très unifonctionnels : social pour Freimanner Heide, pavillonnaire pour le petit Kleinlappen et pour Grosslapen et Fröttmaning vous n'y trouverez que des équipements dont la fameuse Arena, stade du mythique club du FC Munich.

Freimanner Heide peut, à terme, multiplier par deux voir trois sa surperficie.

Quartiers Sud

Sendling, Mittersendling, Neuhofen, Untersendling, Kurpark Siedlung, Neuhadern, Grosshadern, Thalkirchen, Maria Einseidel, Obersendling, Kreuzhof, Furstenried West, Furstenried Ost, Maxhof, Neuforstenried, Forstenried, Parkstadtsolln, Solln, Prinzludwigshohe, Hinterbrühl, Giesing, Stadelheim, Perlachforst, Hariaching, Neuhariaching, Glebenbrunn, Menterschwaige.


Marché de Gros

Au bord de l'Isar et du 'RER' "S-Bahn", se situe le marché de gros à la sortie du plus ancien faubourg de la ville : Isarvorstadt.


Bords de l'Isar

À proximité du marché, l'Isar est aménagé dans un entremêlement de petites îles et d'îlots de verdure très apprécié des munichois et munichoises. C'est tout l'amont de l'Isar qui fait le bonheur du bon buveur de bière dit-on par ici en coulisses.


Rive Gauche Nord

Sendling est avant tout, pour un francophone, le quartier du collège et du lycée français, sur la Berlepschstrasse très proche du faubourg de Schwanthalerhohe.


Rive Gauche Sud

La rive gauche s'étend dans les terres jusqu'à la vallée suivante, la Würmtal. Au bord de l'Isar, vous trouverez le très grand camping municipal de Thalkirchen juché sur un îlot dans le quartier de Maria-Einsiedel qui n'est autre que le grand parc Sud de la ville au bord de l'eau.

Comme dit précédemment, l'amont de l'Isar est le lieu préféré des munichois en mal de nature et les amoureux de la balade en forêt le comprendront bien vite en s'échappant de là vers le Sud.


Petite Rive Droite

La rive droite se déploie tout au long de l'Isar et en face du marché de gros vous y trouverez le zoo municipal Tierpark Hellabrunn dans le quartier de Glebenbrunn pendant rive droite du quartier de Maria-Einsiedel.


Plus au Sud ?

Les limites communales sont proches du Centre-ville de ce côté-ci de la ville. Les grandes forêts de la Bayerisches Oberland (Haute-Bavière) commencent à ce point et les munichois, malgré le manque de place surtout criant en matière de logements, refusent de raser les forêts pour construire.


Au Sud de la commune

Ainsi ici, vous trouverez les forêts de Perlach rive droite et de Kasten rive gauche. La première ouvre sur les forêts de Walder Forst, Deisenhofener Forst, Hofoldinger Forst, Höhen Kichener Forst, Egmatinger Forst... La seconde ouvre sur les forêts de Forstenrieden Park, Buchet Forst, Kreuzlinger Forst et tout autour des deux grands lacs du Seenland bavarois (avec l'Ammersee à l'Ouest et le Starnberger See à l'Est) une innombrable série de bois et de petites forêts vallonnées.

Notons ici tout à l'Est de la ville, la splendide et très plate forêt de Ebersberger Forst.

Quartiers Est

Bogenhausen, Parkstadt Bogenhausen, Steinhausen, Zamdorf, Zamilapark, Denning, Englschalking, Cosimapark, Fideliopark, Johanneskirchen, Sankt Emmeram, Oberföhring, Herzogpark, Priek, Arabellapark, Berg Am Laim, Josephsburg, Echarding, Ramersdorf, Fasangarten, Perlach, Neuperlach Nord, Neuperlach Süd, Waldperlach, Daglfing, Am Moosfeld, Riem, Messestadt-Riem, Kirchtrudering, Trudering, Michaelburg, Gartenstadt Trudering, Neutrudering, Trudering Grenzkolonie, Waldtrudering, Grunnwald

Grande Rive Droite Sud

Grande Rive Droite Centre

Grande Rive Droite Nord

Parc Est

Ville Nouvelle

Ancien Aéroport

Plus à l'Est

Quartiers Ouest

Neuhausen, Rotkreuz, Ebenau, Gern, Nedering, Nymphenburg, Neulustheim, Hartmannshofen, Angerlohe, Allach, Müllerstadt, Untermenzing, Obermenzing, Laim, Westend, Friedenheim, Kleinhadern, Blumenau, Pasing, Pipping Kolonie I, Pipping Kolomie II, Blutenburg, Neulangwied, Am Westkreust, Aubing, Aubing-Ost, Neuaubing, Angwied, Lochhausen, Lochhausen Kolonie I, Lochhausen Kolonie II, Lochhausen Kolonie III, Freiland.


Ouest de la Rue de Dachau

Jardin Botanique

Sillon Ferré

Gare de l'Ouest

Plus au Nord-Ouest

Plus à l'Ouest

Plus au Sud-Ouest

Les sites Internet sur les quartiers de Munich

Les 2 sites suivants proposent des informations sur les quartiers de Munich


Immobilienscout24

ImmobilienScout en allemand, vous permet d'avoir une estimation du prix au m² et d'autres informations utiles pour vous installer.


Mrlodge

  • Mr. Lodge en français, vous dresse une liste non exhaustive des quartiers de Munich ainsi que de leur confort.

Néanmoins, leur note classement se fait sur la ville de Munich et ses quartiers et non sur un ensemble de ville. Une note de 2 par exemple peut être considérée comme un super quartier par rapport à une autre ville d'Europe sachant que le niveau de vie à Munich est l'un des meilleurs d'Europe.



Editeur(s)
Qui a encore contribué à cet article en l'éditant?
Auteur initial
Qui est à l'origine de cet article ?

Olivier Croquette