Marché hebdomadaire du Rotkreuzplatz

De Guide MFC
Aller à : navigation, rechercher
Appel à contribution !

Cette page est encore incomplète, il nous manque des informations. Voyez le guide pas-à-pas pour contribuer. Tout identifiant des forums MFC vous permet de modifier les pages du guide.

Vous pouvez en particulier rajouter des informations sur les points suivants :

décrire quoi ?

Pour me rendre au quatrième, il faut vraiment que j'ai raté les autres, car pour moi, c'est déjà toute une épopée puisque je dois prendre le tram jusqu'à la Rotkreuzplatz. C'est en quelque sorte mon marché de rattrapage du jeudi après-midi. Néanmoins, il est plus varié et plus vaste, et puis il n'y a pas que des habitants de Schwabing sur la planète Munich!

Je ne connais pas tous les stands car je ne viens y chercher que les fromages de chèvre (essayez donc les petits frais enrobés de fines tranches de lard à mettre sous le grill, avant de les déposer sur une bonne petite salade verte, un régal!) que je n'ai pas eus le mardi puisque le fermier est là aussi: il y fait (ou sa femme) de très bonnes escalopes panées. Si vous avez de la chance, vous en aurez une encore toute chaude!

Il y a deux jumeaux qui vendent du poisson de mer, c'est un couple inénarrable qui fait son numéro de pitres sans défaillir, pour ce qui est de la qualité de la marchandise, à vous de voir et d'essayer, je ne garantis rien...

On y trouve également des olives à toutes les sauces, des légumes bios, (préférez le stand près des fromages de chèvre, c'est un producteur du côté de Dorfen, enfin, il est représenté par un vendeur, ce n'est pas lui sur le stand), du pain, des confitures, du vin, etc. : vous voyez, la palette est large!

Contrairement à de nombreuses personnes, je ne regarde pas à la dépense en ce qui concerne la nourriture, car je trouve que c'est un barreau essentiel sur l'échelle de l'économie et que malheureusement, la plupart des gens ont tendance à l'oublier. À force de vouloir tout acheter, toujours et au plus bas prix, le consommateur a permis que ceux qui produisent notre alimentation fraîche ne puissent plus vivre de leur travail, ce qui est scandaleux. La globalisation faisant le reste, nous voilà dans l'impasse... Alors je ne pourrais pas vous dire si tel stand est bon marché, si telle marchandise est à meilleur prix qu'au supermarché, je ne m'intéresse qu'aux produits régionaux et à la qualité.

Bon voilà, c'est fini, après, je passerai à autre chose! Vous allez finir par croire que je passe mon temps à faire les courses! À vous de jouer pour indiquer vos tuyaux marchés!


Consultez les autres marchés de Munich



Editeur(s)
Qui a encore contribué à cet article en l'éditant?
Auteur initial
Qui est à l'origine de cet article ?

Laurence Wuillemin