Neue Pinakothek

De Guide MFC
Aller à : navigation, rechercher

Description

Neue Pinakothek


Fondée au milieu du XIXe siècle à l’initiative de Ludwig Ier, la "Nouvelle pinacothèque" fut le premier musée d’art contemporain public en Europe. Reflet du pouvoir politique et artistique du roi, cette collection se veut le reflet d’une modernité intellectuelle et culturelle à travers l'Europe. Munich devint sous son règne une ville d’art incontournable. Depuis son ouverture en 1853, le musée présente un aperçu de l'art européen au XIXe siècle, du classicisme au Jugenstil (Art Nouveau). Après la destruction du bâtiment originel pendant la seconde guerre mondiale, une partie des œuvres a été exposée à la "Haus der Kunst", jusqu'à la construction de l'actuel bâtiment en 1981.

On y retrouve les œuvres de Jacques Louis David, Francisco de Goya, Caspar David Friedrich, Gustav Klimt, Max Liebermann ainsi que Gustave Courbet, Claude Monet, Vincent van Gogh et Paul Gauguin. Les visiteurs pourront apprécier l'une des plus grandes collections au monde d'œuvres du XIXe siècle. Un très beau musée avec de belles expositions temporaires !

Des expositions temporaires, concerts, et visites guidées (aucune ou rares en français) sont également au programme (disponible sur le site officiel). On peut compléter sa visite thématique par la Lenbachhaus située à une centaine de mètres.

Horaire d’ouverture

(Août 2016)

  • lundi 10:00 – 18:00
  • mardi Fermé
  • mercredi 10:00 – 20:00
  • jeudi 10:00 – 18:00
  • vendredi 10:00 – 18:00
  • samedi 10:00 – 18:00
  • dimanche 10:00 – 18:00

Fermé les lundis, Faschingsdienstag, Maifeiertag (01.05.), Heiligabend (24.12.), 1. Weihnachtstag (25.12.), Silvester (31.12.)


Prix

(Août 2016)


Adresse

Neue Pinakothek
Barer Straße 29 - 80799 München
Téléphone : 089 23805195


Les Accès

  • Tram : ligne 27 arrêt Pinakotheken
  • Bus : ligne 100 arrêt Pinakotheken
  • Métro : U2 arrêt Theresienstr.


Chargement de la carte...


Liens



Editeur(s)
Qui a encore contribué à cet article en l'éditant?
Auteur initial
Qui est à l'origine de cet article ?

Méline