Newsletter 2004 01

De Guide MFC
Aller à : navigation, rechercher

Bonjour à tous à cette nouvelle édition de la newsletter du site Munich French Connection.

Cette nouvelle année apporte quelques NOUVEAUTÉS...

MFC Revolutions

On vous avait promis un redesign (MFC reloaded), mais vu le temps que ça a mis (un peu plus d'un an maintenant) et tout ce qu'on a changé, c'est plutôt d'une révolution qu'il faut parler !

Depuis le 7 mars notre nouveau site est disponible au grand public sous http://www.munich-french-connection.net

Oui, .net et non plus .de !!

Pensez donc à mettre vos bookmarks à jour, munich-french-connection.de ne vous renvoie pas automatiquement vers munich-french-connection.net.

Voici un petit aperçu des améliorations apportées au site :

  • Vous avez la possibilité d'écrire des articles sans devoir connaitre un seul élément de HTML
  • Vous pouvez réagir aux articles publiés à l'aide d'un mini-forum au pied de chaque article. Ceci vous permet de donner des infos supplémentaires ou bien actualisées aux autres visiteurs du site sans devoir passer par l'auteur de l'article.
  • Le calendrier des sorties est maintenant entièrement intégré au site
  • La partie "Présence française" a été réorganisée : vous pouvez chercher des associations par mot clé
  • Une recherche sur le site vous permet de chercher les articles contenant un certain mot

N'hésitez pas à nous dire ce que vous pensez de notre nouveau site : feedback@munich-french-connection.net


A bientôt sur notre site,

Les fondateurs Joël et Stéphane


Cette newsletter a été envoyée le 21 mars 2004 aux abonnés.

  • Si vous ne souhaitez plus la recevoir vous pouvez vous désinscrire ici
  • Si vous connaissez des personnes qui ne l'auraient pas reçue, forwardez-la leur ...
  • Si vous avez reçu cette newsletter par intermédiaires c'est que vous n'êtes pas inscrit. Vous pouvez vous inscrire ici
Newsletters de l'année 2004 01  • 02  • 03  • 04  • 05  • 06  • 07  • 08  • 09 



Editeur(s)
Qui a encore contribué à cet article en l'éditant?
Auteur initial
Qui est à l'origine de cet article ?

Joel Hatsch