-- L'histoire de Munich

De Guide MFC
Aller à : navigation, rechercher
Appel à contribution !

Cette page est encore incomplète, il nous manque des informations. Voyez le guide pas-à-pas pour contribuer. Tout identifiant des forums MFC vous permet de modifier les pages du guide.

Vous pouvez en particulier rajouter des informations sur les points suivants :

Il manque la fin de l'Histoire...


La fondation de Munich

Au début du 2ème millénaire, le sel avait une importance capitale. Des "routes du sel" permettaient d'acheminer le sel depuis les villes productrices au sud (par ex. Berchtesgaden, Bad Reichenhall, Salzbourg) vers le nord. Une telle route est à l'origine de la ville de Munich.

Dans les années 1150, une querelle éclate entre Henri le Lion (Heinrich der Löwe), le duc de Saxe et l'évêque de Freising. En 1156, Henri le Lion reçoit de l'empereur Barberousse le duché de Bavière. Henri fait alors détruire un pont de l'Isar qui se trouvait sur les terres de l'évêché à Föhring, pour détourner la route du sel sur ses terres et profiter ainsi des "droits de douane" et récupérer les taxes sur le sel. Cette route traversait l'Isar un peu plus en amont à l'endroit où une île facilitait la construction d'un pont. Ce pont historique se situait à l'endroit de l'actuelle Ludwigsbrücke. A cette endroit se trouvait un monastère bénédictin du 8ème siècle d'où le nom "bei Munichen".

Les deux rivaux trouvent un accord lors du conseil de l'empire convoqué par l'empereur Barberousse. Cet accord, le "Augsburger Vergleich" du 14 juin 1158, le premier document évoquant Munich est donc considéré comme l'acte fondateur de la ville. Ce document entérine le déplacement du marché, du pont et de la douane. En échange de cette "faveur" Henri s'acquitte d'un versement d'un tiers des recettes à l'évêque.

En 1180, Otto de Wittelsbach devient duc de Bavière et fonde une dynastie qui règne sur la région jusqu'en 1918. Au 13ème siècle Munich reçoit une charte communale et des fortifications. En 1255, le duché de Bavière est séparé en deux avec Munich comme capitale de la Haute-Bavière.

En 1328, après un incendie, l'empereur Louis IV reconstruit la ville qui devient ville de résidence de l'empereur et en 1340 a lieu la construction d´un deuxième rempart. Voilà comment, en moins de 200 ans Munich passe d'un pont avec quelques maisons à une capitale d'empire...


Munich deviendra capitale de la Bavière unifiée en 1505. Suite à la fondation de la Ligue Catholique en 1609, la ville sera victime de l´invasion suèdoise et sera occupée par Gustaf Adolf de Suède en 1632, durant la Guerre de Trente Ans. C´est d´ailleurs pendant la guerre , en 1638, que la colonne au centre de la Marienplatz, la "Mariensaüle" sera érigée en signe de gratitude à la vierge Marie d´avoir protégé la région durant l´invasion.

Après la guerre, Munich connaît une période faste, sous l´impulsion du règne de Ferdinand Maria et de sa femme, Henriette-Adelaide de Savoie, qui vont être à l´origine de l´explosion du style baroque en Bavière. La Grande guerre turque (1683-1699) va réembarquer la Bavière dans un long conflit. Maximilien-Emmanuel de Wittelsbach affronte l´Empire Ottoman aux côtés des Habsbourg; il sortira vainqueur mais devra ensuite s´exiler suite à la guerre de succession espagnole.

En 1777 meurt le dernier Wittelsbach de la vieille lignée bavaroise, le prince électeur Maximilien III Joseph, et Carl Theodor hérite de la Bavière. Electeur rétrograde, despotique, et paranoiaque, son règne est marqué par la censure, l´espionnage et la dénonciation. Son successeur, le prince électeur Max-Joseph, membre de la lignée Wittelsbach du comté de Deux-Ponts devient, de par ses alliances politiques avec Napoléon, roi de Bavière en 1806.




Editeur(s)
Qui a encore contribué à cet article en l'éditant?
Auteur initial
Qui est à l'origine de cet article ?

Stéphane Kirmser