Faire du roller à Munich

De Guide MFC
Aller à : navigation, rechercher
La Blade Night

Le relief munichois est peu tourmenté, même plat si on exclut les bords de l'Isar, et les rues souvent spacieuses et agréables. C'est la raison pour laquelle dès les premiers beaux jours en avril-mai, les Inline Skaters commencent à apparaître dans tous les quartiers. Certains l'utilisent comme moyen de locomotion, d'autres comme loisir ou sport, ou tout cela à la fois.

Itinéraires

La plupart des rues sont praticables, car elles sont peu pavées, et il y a peu d'obstacles. Si vous voulez plus de calme et moins d'arrêts à cause de la circulation, allez faire un tour dans les nombreux parcs: Englischer Garten, Olympiapark, Westpark, Ostpark... Ils ont tous quelques kilomètres d'allées goudronnées.

Faire du roller à Munich, c'est aussi possible bien plus loin que le centre ville, la preuve : le site Skatekarte qui vous propose des randonnées, photos à l'appui, vers la campagne bavaroise. Aller visiter l'abbaye d'Andechs en roller, c'est plutôt tentant non ?

Un tuyau pour s’entraîner à rouler : l'ancienne piste d'aviation près du domaine de la Bundeswehr à Neubiberg. Une "autoroute" de 3km de long sur 20m de large, peu de monde, avec en bonus quelques rampes. La piste commence non loin de la station de S-Bahn Neubiberg et passe au dessus de l'autoroute A8 avant d'arriver à Unterhaching. Voir la carte.

Rampes & co

Pour ce qui est des skate-parks, il y a un article sur le site de la ville, et ils sont recensés par le site skatemap.de avec photos.

Il n'y a pas de salle dédiée au skate ou au roller à Munich même.

Matériel

Les grands magasins de sport comme Schuster ou Sport Sperk ont un rayon roller, avec un assortiment raisonnable au printemps et en été. Les autres grosses enseignes généralistes comme Kaufhof, V-Markt ont aussi quelques articles. Il n'y a pas à notre connaissance de magasin spécialisé, il faudra donc aller voir en ligne si vous ne trouvez pas ce que vous cherchez dans les magasins cités.

Le roller et la loi

Le skater est considéré comme un piéton, et donc contraint à rester sur les trottoirs (s'ils existent) et autres zones piétonnes, ainsi qu'à rouler au pas ("Schrittgeschindigkeit"). Il n'est pas dans la même classe que les vélos, ce qui l'obligerait sinon entre autres à une signalisation lumineuse.

Le code de la route prévoit depuis 2009 un panneau pour autoriser ou obliger les skaters a prendre certaines voies, mais il n'est pas encore utilisé à Munich.

Ceci dit, utilisez votre bon sens et roulez au plus sûr. Raser les murs sur un trottoir est le meilleur moyen de percuter quelqu'un sortant d'un immeuble. Vous préférerez peut-être la piste cyclable, sur laquelle vous serez certes répréhensible, mais moins dangereux. D'expérience, la police n'a jamais arrêté un skater sur une piste cyclable. Mais souvenez-vous que cet espace est légalement réservé aux cyclistes !

Assurance

N'oubliez pas non plus de prendre une assurance de type Haftplichtsversicherung, qui vous couvrira en cas d'accident et de dommages à un tiers. Elle ne coûte que quelques dizaines d'euros par an et peut vous éviter de gros ennuis. Voir l'article sur les assurances

La Blade Night

Une grande partie de la ville est accessible en roller, et vous vous en apercevrez vite si vous participez à l'incontournable Blade Night.

Elle a lieu tous les lundi soir de fin avril à fin septembre, et vous emportera dans un flot de milliers de skaters sur un parcours d'une quinzaine de kilomètres empruntant d'importantes rues de la ville, inaccessibles aux voitures pour l'occasion. Il y plusieurs parcours différents, documentés sur le site officiel.

Chaque semaine, les organisateurs confirment ou annulent l'événement vers 17h en fonction de la météo. L'information est communiquée par email aux abonnées de la newsletter, et sur le site officiel.

Pour ceux qui connaissent les rando à roller à Paris, le niveau est plus proche de celle du dimanche que du vendredi. Les passages sur des pavés ou rails sont rares et courts, seules une ou deux descentes peuvent faire peur aux plus débutants. Le gros avantage est qu'il y a beaucoup moins d'arrêts sur le parcours à la Blade Night qu'aux rando roller parisiennes.

La Blade Night ne peut avoir lieu que s'il y a assez de volontaires pour aider pendant l'événement, les "Blade Guards". Leur rôle est principalement d'informer les piétons, cyclistes et automobilistes qui sont bloqués, et de s'assurer qu'ils ne traversent pas le cortège. Ils doivent pour cela s'arrêter une vingtaine de minutes à une intersection pour remplir leur mission, ils font à part ça le circuit en roulant, comme les participants. Une indemnisation est prévue. Voir le site officiel pour vous inscrire.

Quelques liens bien utiles




Mainteneurs
Utilisateur(s) tenant la page à jour
Olivier Croquette
Editeur(s)
Qui a encore contribué à cet article en l'éditant?
Olivierc
Auteur initial
Qui est à l'origine de cet article ?

Olivier Croquette