Informations générales sur le vélo

De Guide MFC
Aller à : navigation, rechercher
Pistecyclable.JPG

Avec 900 km, Munich se place second ex-æquo (avec Francfort) pour son offre de pistes cyclables (après Hambourg, 960 km).

Il serait donc dommage de s'en priver à la belle saison (d'avril à octobre) d'autant que Munich, parsemée de grands parcs et traversée par l'Isar, propose de belles randonnées faciles et accessibles aux enfants.


S'orienter

Panneaux de direction

Panneaux de direction


En plus des panneaux pour les voitures, il y a des panneaux qui indiquent les itinéraires conseillés ou optimisés pour les vélos, avec les distances.

Plans version papier

Un plan gratuit des pistes « Münchner Radlstadtplan », succinct mais suffisant, est disponible au Umweltladen (Ridenmarkt 10).

Il rappelle les règles de bonne conduite en ville mais surtout, il indique sur une carte toutes les informations relatives à l'usage de la bicyclette : parking, boutiques avec / sans possibilité de location, moyens de transport, zones piétonnes uniquement, routes et rues aménagées pour les vélos, etc.

En outre, un plan plus détaillé quadrille la ville et ses environs.

Pour les amoureux de la petite reine, un plan complet est disponible pour quelques euros seulement au même endroit.

Alternativement, un troisième plan, « Rad & Tat », est disponible à l'office du tourisme de Marienplatz.

Plans et itinéraire en ligne

Il est possible de calculer des itinéraire en ligne.

Pour cela, allez sur le site de Munich et faites une recherche sur "Rad". Voici aussi le lien direct.

Il y a aussi les services basés sur :

  • OpenRouteService pour le calcul itinéraires (en voiture, à pied, à vélo)
  • OpenStreetMap pour les cartes. Les pistes cyclables sont indiquées en bleu.
  • Googlemaps pour consulter les routes et itinéraires. Pour cela cliquez sur itinéraire puis le logo vélo

Se procurer un vélo

Vélos à la demande (MVG Rad, Call a bike)

Vélo de MVG Rad
Vélo de Call a bike


Si vous n'avez pas de vélo et que l'envie vous prend soudain de faire un court trajet en ville, il existe deux offres de vélos à la demande:

  • MVG Rad, des transports publiques munichois (MVGR)
  • Call a bike (CAB), de la Deutsche Bahn, qui est disponible dans plusieurs villes

Le plus gros avantage de ces vélos à la demande est l’inter-modularité avec les autres moyens de transports en communs.

Leurs points communs : après inscription, vous pouvez réserver un vélo par l'application mobile ou par SMS (pour CAB). Le plus pratique est d'utiliser les apps, qui permettent de localiser les vélos sur une carte, et de les réserver pour 15 minutes, le temps de s'y rendre à pied, ou de démarrer directement la location. Vous recevez un code qui déverrouille l'antivol. À la fin de votre trajet, vous le reverrouillez ou rendez le vélo en station et confirmez la fin de la location. Le montant est basé sur le temps d'utilisation (8 centimes par minute en tarif de base). Il existe des tarifs étudiants très avantageux. (Abonnement de 12€ pour 6 mois, 30 minutes par jours et ensuite 5 centimes la minute)

Leurs différences : MVGR dispose de stations pour prendre ou déposer les vélos. Un bonus de 10 minutes est accordé si le vélo est rendu dans une station. En dehors du centre-ville élargi (cf. leur carte), les vélos MVGR ne peuvent être rendus que dans les stations. MVGR propose une réduction aux personnes qui ont un abonnement de transport en commun à l'année (IsarCard Abo) ou pour les étudiants. Depuis peu CAB nécessite un abonnement payant à l'année. De plus, CAB entrepose ses vélos pendant les mois rudes de l'hiver, ce qui n'est pas le cas de MVGR.

La carte des vélos MVGR est consultable ici.

L'offre de MVGR est plus intéressante pour les Munichois, alors que l'offre de CAB est plus intéressante pour les personnes qui visitent plusieurs villes allemandes régulièrement.

Location classique

Vous souhaitez partir pour la journée ?

Des vélos peuvent être loués pour la demi-journée, un ou deux jours à la gare (Hauptbahnhof).

Ce n'est pas le seul loueur, mais les prix se valent en général.

Pour d'autres pistes, rechercher "Fahrradverleih" sur le site de la ville de Munich.

Les résidents des auberges de jeunesse peuvent louer des vélos pour un, deux ou trois jours à des tarifs intéressants. Se renseigner auprès des auberges.

Achat

Pour celui qui demeure à Munich un peu plus longtemps, la bicyclette d'occasion est un bon investissement.

Sachez qu'il y a un marché d'occasion chaque jeudi matin à ne pas rater à Circus Krone.

Attention ! vers midi, l'offre est bien moins abondante : vous ne ferez des affaires que si vous êtes un peu bricoleur !

Une autre bonne adresse pour un vélo d'occasion (ou des réparations) est Dynamo Fahrradservice Biss e.V.. ou Le magasin de second main

La loi et la sécurité

De manière générale, il est très agréable de rouler en vélo à Munich. Cela est dû aux nombreuses pistes cyclables, mais aussi à l'attention que les automobilistes portent aux cyclistes. Ces derniers ont priorité lorsqu'ils roulent sur la piste cyclable (dans le bon sens de circulation!), et la plupart des automobilistes la respecte, y compris lorsqu'ils tournent à droite.

Mais ne pensez pas que, même sur une piste cyclable, les règles de circulation ne s'appliquent qu'aux automobilistes ! Pas un chat dans la rue mais un feu rouge, et hop ! vous êtes bon pour une contravention, voire des points. De même, si vous parcourez la ville de nuit, les lumières sont obligatoires à l'avant et l'arrière.

Familles, sachez que les enfants jusqu'à 8 ans DOIVENT rouler sur les trottoirs mais PAS les adultes les accompagnant, même si dans la pratique un adulte est toléré (voir adfc.de). Pour les enfants, le casque est recommandé et la norme, mais il n'est pas obligatoire.

De plus, sachez qu'un enfant qui n'a pas encore passe le "permis-vélo" qui a lieu dans les dernières semaines de la 4ème classe avec la police ne devrait pas rouler seul. De plus, son vélo doit répondre aux normes légales (éclairage, freins, etc....).

Le site de la ville de Munich propose un dépliant expliquant en image la législation actuelle.

Aller plus loin

Une fois la ville sillonnée en long et en large, vous pourrez prendre votre vélo dans les transports en commun (U-Bahn/S-Bahn) pour augmenter votre rayon d'action, en dehors des heures de pointe. Cela nécessite un billet supplémentaire spécifique, pour chaque vélo adulte (taille de roues supérieure à 20 pouces). Voir le site de la MVV pour plus de détails.

Autour de Munich, les lacs sont bien sûr accessibles directement à bicyclette pour les plus courageux (quelques heures de musculation des mollets pour Stanberg), tout comme Dachau (la ville vaut la peine d'être découverte), le château de Schleissheim et le monastère d'Andechs.

Enfin, pour les amateurs de mountain bike, les pistes des Alpes allemandes et autrichiennes, toutes proches, sont souvent signalées dans les guides de randonnées.

Il existe aussi de nombreux sites spécialisés dans ce domaine, dont :



Editeur(s)
Qui a encore contribué à cet article en l'éditant?
Auteur initial
Qui est à l'origine de cet article ?

Olivier Croquette, Julia Martin